Pourquoi j’ai toujours faim ?

« J’ai faim, j’ai faim, j’ai faim ! » Pourquoi j’ai toujours faim ? Vous avez beau tenter d’être raisonnable, votre cerveau et votre estomac se liguent contre vos meilleures intentions : vous avez toujours faim et vous ne pouvez pas vous empêcher de manger. Vous n’êtes pas seul, et vos fringales ont peut-être des causes insoupçonnées.

Une glycémie en folie

On commence à le savoir : l’abus de sucre donne faim ! Lorsqu’on absorbe du sucre, il  passe très rapidement dans le sang. Dans la foulée, une grosse quantité d’insuline est libérée pour gérer cet apport de sucre.

On appelle ça un pic de glycémie. Et comme dans les montagnes russes, ce pic est suivi par une descente aussi vertigineuse.

La capacité des aliments à faire augmenter rapidement les taux de sucre dans le sang s’appelle l’index glycémique (IG). Plus l’IG d’un aliment est élevé, plus il est susceptible d’entraîner un pic de glycémie, suivie peu de temps après d’un coup de pompe et d’une fringale.

Pour éviter ces fringales il faut donc privilégier les aliments à IG bas (en dessous de 55). Vous pouvez retrouver un tableau très utile ici .

Et attention, les fameux «sucres lents » que vous pensiez bons pour la santé ne le sont pas forcément. Par exemple, mauvaise nouvelle, le pain blanc fait partie des aliments à l’IG le plus élevé. Tout ce qui lui ressemble, (bagel, pain de mie etc…) est donc à éviter pour éviter les pics de glycémie.

En résumé, pour éliminer les fringales au cours de la journée, éviter :

  • céréales de petit déjeuner sucrées
  • jus de fruits
  • viennoiseries
  • biscuits
  • pain blanc
  • produits industriels bourrés de sucres ajoutés
  • Privilégier
  • Fruits frais entiers
  • laitages
  • noix, amandes
  • céréales complètes sans sucre

Pourquoi j’ai toujours faim ? Pas assez de protéines

Si vous vous demandez « pourquoi j’ai toujours envie de manger ?», vous devriez peut-être vous demander aussi « est ce que je mange ce que je devrais ? ».

Ne pas manger assez d’aliments rassasiants entraîne des fringales récurrentes. Un régime faible en matières grasses et en protéines favorise les fringales, même et surtout (comme on vient de le voir) si on mange plus de glucides pour compenser.

Pour éviter les fringales il vaut donc mieux mettre des protéines au menu de chaque repas, animales ou non (œuf dur, soja) et y adjoindre des matières grasses, de préférences bonnes pour la santé.

Les noix, amandes et autres oléagineux sont également intéressantes à consommer au petit déjeuner pour éviter d’avoir faim une heure après le petit-déjeuner.

Trop d’édulcorants artificiels

Consommer des confiseries et des sodas au faux sucre serait presque aussi nocif que l’abus de vraies produits sucrés. Selon une étude de 2014, les adultes en surpoids qui consomment des boissons sucrées aux édulcorants consomment plus de calories que les adultes en surpoids qui boivent des boissons sucrées.

En effet, les édulcorants induisent une fausse sensation de sucré et perturbent le centre de la récompense situé dans le cerveau. (1)

Une autre étude a révélé que certains édulcorants (le sucralose en l’occurrence) avaient la capacité de faire monter les taux d’insuline dans le sang même sans apporter de calories. Ce qui pourrait entraîner, en cas d’abus, une résistance à l’insuline. (2)

Soif

Pourquoi j’ai toujours faim ? Il ne suffit pas de manger pour satisfaire les besoins physiologiques du corps, il ne faut pas oublier de boire.

Hors, en buvant principalement des sodas et du café, et en oubliant de boire de l’eau pure, on a tendance à être déshydraté (le café est diurétique, il favorise l’élimination des urines).

Quel rapport avec la fringale ? Et bien les signaux envoyés par votre hypothalamus pour vous signaler que vous êtes déshydraté sont souvent confondus avec un besoin de manger.

La prochaine fois que vous avez une fringale, essayez de boire un verre d’eau. Non seulement ça calera l’éventuel petit creux, mais en plus cela répondra peut-être au véritable manque dont vous faisait part votre organisme.

Une hyperthyroïdie

Vous avez toujours faim et vous mangez plus que d’habitude mais vous ne grossissez pas ? Vous faites peut-être de l’hyperthyroïdie.

Cette maladie de la thyroïde peut avoir de nombreuses causes et il est nécessaire de consulter son médecin et de faire des analyses sanguines pour connaître ces causes. La thyroïde est une glande en forme de papillon située à la base du cou.

C’est elle qui régule le métabolisme de base en libérant des hormones thyroïdiennes.

5 à 7% des femmes qui viennent d’avoir un enfant vont développer une hyperthyroïdie entre 2 et 6 mois après l’accouchement. Les symptômes sont les suivants : toujours chaud, transpiration excessive, faim, pas de prise de poids, palpitations cardiaques…

Généralement l’hyperthyroïdie post-partum est transitoire et la thyroïde recommence à fonctionner normalement sans traitement au bout de trois mois. Mais elle peut être suivie d’hypothyroïdie qui peut s’installer pour plus longtemps. Dans ce cas, la patiente a tendance à prendre du poids trop facilement. (3)

Un déséquilibre hormonal

La ghréline est l’hormone qui stimule l’appétit, la leptine est l’hormone qui supprime l’appétit, on dit que c’est l’hormone de la satiété. Un déséquilibre de la production de ces deux hormones détraque le mécanisme de la satiété et entraîne une faim permanente.

C’est ce déséquilibre qui est souvent en cause dans les cas d’obésité morbide car ces hormones sont entre autre produites au niveau des cellules adipeuses du corps.

Pas assez dormi

Le manque de sommeil perturbe le mécanisme de la leptine et de la ghréline, ces hormones régulatrices l’appétit. Des chercheurs ont ainsi déterminé que les insomniaques chroniques ou même ceux qui manquent seulement d’une heure de sommeil par jour consommeraient jusqu’à 549 calories de plus que ceux qui dorment suffisamment (4).

De plus, le manque de sommeil stimule la partie du cerveau impliquée dans l’association entre nourriture et plaisir. Donc la moindre contrariété donne particulièrement faim à ceux qui dorment mal.

Un diabète ou pré-diabète

« J’ai toujours envie de manger, je n’ai aucune volonté ». Pourquoi j’ai toujours faim ? C’est un cliché qui a la vie dure et qui occulte certaines causes de fringales réelle et préoccupantes. Par exemple, la polyphagie— c’est à dire la faim excessive accompagnée d’une absence de satiété­— est un des symptômes du diabète et du pré-diabète.

C’est l’impossibilité d’absorber correctement le glucose à cause d’un défaut de production d’insuline qui entraîne ces fringales : on a beau faire le plein, le corps a besoin de carburant. Les autres symptômes sont entre autre une soif inextinguible et un besoin d’uriner très fréquent (5).

  1. Diet Beverages Are Not the Solution for Weight Loss. John Hopkins Bloomberg Schoolof Public Health, 2014.
  2.  Sucralose Affects Glycemic and Hormonal Responses to an Oral Glucose Load. Diabetes Care, 2013
  3. Thyroiditis. American Family Physician, 2006.
  4. Lack of sleep may increase calorie consumption. American Heart Association Meeting report, 2012.
  5. Polyphagie. Dictionnaire médical. www.informationhospitaliere.com.