complements alimentaires minceur

Les meilleurs compléments alimentaires minceur

Qui n’a jamais rêvé d’avaler une pilule un soir et de se réveiller plus mince le lendemain matin ? Bon, oublions : la pilule qui fait mincir toute seule et sans effort, ça n’existe pas (à moins de mettre un vert solitaire en gélule mais bon…). Et même les meilleurs compléments alimentaires minceur, font-ils perdre du poids?

Les nombreuses pilules minceur présentes sur le marché et qu’on trouve à longueur de pages internet ne contiennent souvent que des ingrédients bas de gamme sous dosés, voire de la poudre de perlimpinpin sans aucun rapport avec les allégations du vendeur.

perte de poids

21 ALIMENTS POUR PERDRE 10KG

Recevez Gratuitement Notre PDF Indispensable Pour Perdre 10kg!

  • Découvrez 21 Aliments Amincissants Qui Marchent Vraiment
  • Commencez à mincir dès ce soir et retrouvez la ligne!

Pourtant certaines gélules contiennent des ingrédients très intéressants dans le cadre d’une perte de poids. Comment s’y retrouver sur le marché des « aide minceur » à base de plantes, « pilule minceur », compléments alimentaires pour maigrir, et autres cachets à la caféine pour maigrir ?

Les meilleurs compléments alimentaires minceur à des ingrédients dont l’efficacité a été scientifiquement prouvée et dont vous pouvez vous assurer qu’ils sont de qualité, en concentration suffisante.

Notre sélection :

GLUCOMANANE

Il s’agit des fibres insolubles qui se trouvent naturellement dans la racine de konjac, une sorte de tubercule très consommée au Japon. On doit prendre une gélule une demi-heure avant les repas avec un grand verre d’eau. Au contact de l’eau ces fibres forment une sorte de gel visqueux et apportent trois bénéfices minceur :

·         En prenant de la place dans l’estomac elles favorisent la satiété.

·         Elles nourrissent les bonnes bactéries de l’intestin

·         Il est prouvé (1) qu’elles aident à faire baisser le cholestérol, les triglycérides et le sucre sanguin.

·         Elles réduisent significativement la constipation chez ceux qui en souffrent.

Il est recommandé de prendre 1 à 3g de glucomanane avec un grand verre d’eau avant chaque repas.

Effet secondaire gênants : Elles ont tendance à provoquer des ballonnements et des selles molles chez les personnes à l’intestin sensible. D’autre part le glucomanane risque d’empêcher l’assimilation des médicaments s’il est pris en même temps.

EXTRAIT DE THÉ VERT

On le sait, le thé vert a des effets santé scientifiquement documentés, notamment en raison de ses antioxydants, les catéchines, dont la principale, l’EGCG (épigallocatéchine gallate).

Cet antioxydant a de nombreuses propriétés. On a prouvé qu’il avait notamment la capacité de prévenir certains cancers, de protéger les neurones et de soutenir le système cardio vasculaire. Mais il a également été prouvé que l’EGCG a des vertus minceur :

·         Elle a une action similaire à l’insuline et réduit la production de glucose dans le foie ce qui abaisse les taux de sucre dans le sang (2)

·         En inhibant l’activité de l’amylase, une enzyme qui dégrade l’amidon dans la bouche elle ralentit la transformation de l’amidon (pain pommes de terre etc) en sucre.

·         Associée à la caféine présente dans le thé vert elle augmente l’oxydation des graisses et booste le métabolisme en stimulant la fabrication de chaleur dans les cellules.(3) Ainsi le corps brûle plus de calories, que ce soit pendant l’exercice ou au repos.

Il est recommandé de consommer 400-500mg d’extrait de thé vert standardisé à 95% d’EGCG par jour.

CLA

Le CLA ou acide linoléique conjugué est un acide gras issu du règne animal. On en trouve dans les œufs, la viande de bœuf, de volaille et les produits laitiers.

Malheureusement l’appauvrissement de l’alimentation du bétail a entraîné une baisse des taux de CLA dans la viande et les laitages. D’où l’intérêt de le consommer sous forme de supplément. C’est aussi un bon moyen de contrôler les quantités ingérées.

On l’appelle le lipide anti-graisse car le CLA est indispensable au transport du gras dans les cellules, où il est transformé en énergie. Il est également réputé favoriser la prise de masse musculaire ce qui en fait un complément alimentaire prisé des culturistes.

Une méta analyse (4) portant sur plus de 18 études a prouvé que la prise d’au moins 3,2g de CLA par jour entrainait une diminution de la masse graisseuse chez l’homme (et la femme).

Il est recommandé de consommer 3 à 6g de CLA par jour avec des repas ne contenant pas trop de fibres.

CAFÉINE ET CAFÉ VERT

La caféine est la principale substance active du café, qu’on trouve également à moindre concentration dans le thé vert. De nombreuses études ont prouvé l’utilité de la caféine pour maigrir.

Entre autres effets, la caféine permet de :

·         Augmenter les taux d’adrénaline dans le sang (5). Cette hormone envoie notamment aux cellules adipeuses l’ordre de libérer une partie des réserves de graisse et de les rendre disponibles pour l’organisme sous forme d’acides gras .

·         Booster le métabolisme. La caféine augmente le métabolisme au repos c’est à dire qu’elle permet de brûler plus de calories, même au repos. En 1989 déjà, une étude avait prouvé qu’une supplémentation de 400mg de caféine par jour permettait de bruler 16% de calories en plus (6). Une dose de 100mg par jour permet quant à elle de brûler 3 à 4% de calories en plus au repos. Sachant qu’il y a 80mg de caféine par tasse de café les doses efficaces sont difficiles à atteindre en consommant seulement du café.

Cependant les effets brûle-graisse de la caféine ne durent pas : en raison d’un phénomène d’accoutumance assez rapide.

Une fois que la caféine ne fait plus d’effet il est alors judicieux de se tourner vers le café vert. Le principe actif de ce café non torréfié est l’acide chlorogénique, un composé majoritairement détruit par la chaleur.

Le café vert a la propriété de:

·         Réduire la production de glucose dans le foie. L’acide chlorogénique inhibe une enzyme impliquée dans la régulation de la glycémie (7). Lorsque cette production est réduite, l’organisme puise dans ses réserves pour trouver de l’énergie. 90mg d’acide chlorogénique peuvent réduire la glycémie postprandiale (le taux de sucre dans le sang après un repas) de 20%.

·         Réduire l’absorption des graisses dans l’intestin.

L’extrait de café vert n’a pas les effets secondaires de l’extrait de caféine. Il n’entraîne pas de risques d’excitation de palpitations cardiaques ou d’accoutumance.

Il est recommandé de prendre 200mg d’extrait de café vert offrant une concentration de 45% d’acide chlorogénique 2 à 3 fois par jour une demi-heure avant les repas.

De manière générale, soyez attentifs à la qualité des compléments alimentaires minceurs que vous achetez, en particulier sur internet. Le site doit pouvoir vous fournir un certificat de qualité de type ISO et des informations scientifiques avérées sur les ingrédient utilisés.

Et surtout pensez à votre régime alimentaire et à votre activité physique pour maigrir.

Crédit photo : CC BY 2.0 Thangaraj Kumaravel

1.      Effect of glucomannan on plasma lipid and glucose concentrations, body weight, and blood pressure: systematic review and meta-analysis. American Journal of Clinical Nutrition, 2008.

2.      Effect of green tea on blood glucose levels and serum proteomic patterns in diabetic (db/db) mice and on glucose metabolism in healthy humans. BMC Pharmacology, 2004.

3.      Green tea and thermogenesis: interactions between catechin-polyphenols, caffeine and sympathetic activity. International Journal of Obesity, 2000.

4.      Efficacy of conjugated linoleic acid for reducing fat mass: a meta-analysis in humans. American Society for clinical nutrition, 2007

5.      Influence of caffeine on metabolic responses of men at rest in 28 and 5 degrees C. Journal of applied physiology, 1985.

6.       Normal caffeine consumption : influence on thermogenesis and daily energy expenditure in lean and postobese human volunteers. The American Society for Clinical Nutrition, 1989.

7.      (7) Chlorogenic acid and synthetic chlorogenic acid derivatives: novel inhibitors of hepatic glucose-6-phosphate translocase. Journal of medicinal Chemistry, 1997.